1790 Views |  Like

Table Pioneer VS table Microsoft® Surface®

Depuis quelques jours, on entend parler de la « table tactile multi-touch » de Pioneer. Certain compare la WWS-DT101 à la table Microsoft Surface, mais qu’en est-il vraiment?

Toutes mes remarques ci-dessous se basent sur les photos de la table Pioneer trouvés sur internet.

Ce que je vois c’est un écran de télévision avec une dalle tactile posée dessus. Je me pose donc quelques questions. Est-ce une télé LED ? Si la réponse est non, la chaleur émise par un écran LCD risque de rendre inconfortable son utilisation.
Est-ce vraiment de l’infrarouge ? A voir la profondeur de l’écran par rapport au haut de la table, la réponse est oui. Il faut donc s’attendre à avoir un niveau d’erreur supérieur et à une manipulation moins précise que sur Microsoft Surface (le contact se fait quand le doigt passe devant le capteur infrarouge donc avant que le doigt entre en contact avec le support). Si c’est une dalle tactile, comment est gérée l’orientation du doigt ? la detection du type de contacts ? A moins qu’un système de capteurs soit placé dans le socle, les dalles tactiles posées sur écran de télé ne gèrent cela. Pour finir, cette table lit-elle les tags ? Il me semble que cela est difficilement envisageable avec cette technologie.

Si on regarde maintenant le design de l’objet, on voit tout de suite qu’une partie de l’écran (les bords) ne seront pas visible par tous (zone rouge ci-dessous), dû à la profondeur à laquelle est positionné l’écran. Cette profondeur peut aussi entraîner des problèmes au niveau de la manipulation, les zones trop proches du bord sont difficilement accessibles avec les doigts (zone bleue ci-dessous).

Son orientation est forcément horizontale contrairement à Microsoft Surface V2 qui peut se positionner à l’horizontale, à la verticale ou n’importe quelle autre orientation.

Alors que la V2 apporte une solution à l’accessibilité aux personnes en fauteuil (par rapport à la Microsoft Surface V1), la table Pioneer reste difficilement accessible : ceci est dû à sa hauteur, la profondeur de son écran et son pied imposant.

Ce type de support est suffisant pour une utilisation en salon pour faire défiler des images, des vidéos et pour gérer des jeux concours. Mais c’est différent quand on entre dans le monde des applications métiers. Pour ces d’applications ou encore pour des applications de vente on essaye souvent d’obtenir un résultat haut de gamme. Pour ce type d’applications, la table Microsoft Surface reste à mon avis la meilleure solution du moment.