1070 Views |  Like

Windows Phone 7, une nouvelle manière de concevoir (partie 1)

Voilà maintenant quelques mois que Metro et le Windows Phone sont entrés dans nos vies. Et qu’avons-nous appris ? Tout d’abord qu’une nouvelle interface change complètement l’expérience utilisateur.

Il y a 4 ans, l’iPhone sortait, un nouveau design, une nouvelle interface et tactile en plus ! Que nous ayons « craqué » pour l’iPhone ou non, une chose reste indéniable : Apple a lancé la révolution du tactile. Graphiquement l’interface se plaçait pile dans la tendance de l’époque où il est arrivé sur le marché.
Le Windows Phone, qu’en a lui, est sorti avec un graphisme épuré, avec ses couleurs par aplats et sa typographie soigneusement choisie la Segoe WP.

Metro est aujourd’hui, lui aussi, pile dans la tendance graphique du moment et ceci pour encore quelques années à venir.

Cette nouvelle interface est un retour à l’essentiel et à la simplicité. Adjectifs contraire à ceux applicables à l’iPhone qui lui est surchargé graphiquement par des brillances, ombres, et autres effets en tous genre. Un retour à la simplicité était nécessaire, et cette tendance, de retour après d’années, est une aubaine pour les graphistes amoureux de typographie, pour les ergonomes et designers car un retour à la simplicité graphique ainsi qu’une uniformisation dans toutes les applications en terme de grandes ligne de design et ergo amènera forcément une prise en main plus rapide et une meilleure expérience utilisateur qu’avec d’autres interfaces mobiles.

C’est pour ces raisons que le UI Guide WP7 est une solide base contre laquelle designers, graphistes, développeurs et ergonomes peuvent s’appuyer lors de la conception d’une nouvelle application. Sans pour autant oublier que ces différents métiers vont pouvoir enrichir cette base grâce aux expériences et projets réalisés auparavant sur le même support ou d’autres. Ce guide est donc à vous approprier pour ensuite l’adapter à vos besoins, l’adapter aux envies et besoin de vos clients et surtout l’adapter aux besoins de l’utilisateur final de l’application. Utilisateur qui doit être au centre de toutes démarches de design.
Le plus important est donc bien l’utilisateur ! Cela peut paraître idiot à dire mais on conçoit une application utilisable pour les utilisateurs avant tout, la « cible » c’est l’utilisateur finale « le jeune actif » ou « l’adolescente toujours dans les transports » ou encore « la mère au foyer de 45 ans » etc. Il est donc secondaire que cette application soit adaptée aux clients ou aux créateurs de l’application ! Dans le processus de design, l’utilisateur est toujours placé au centre de la démarche, au cœur du projet. Ses envies, ses besoins doivent toujours être au centre de nos préoccupations. Et c’est cela qui est recommandé par Microsoft avec le WP7.

Le Windows Phone 7 doit être personnelle avec votre journée (votre planning, vos rendez-vous) il doit s’adapter à votre façon de réaliser les tâches qu’il vous incombe de faire depuis votre mobile, le WP7 s’adapte à vous et à vos besoins. Le contenu de votre mobile doit regorger d’informations pertinentes pour vous ! Vous y retrouvez vos amis, leurs statuts, leurs photos dernièrement misent en ligne. Il doit permettre à l’utilisateur de trouver facilement un lieu pour retrouver ses amis, collègues etc. L’utilisateur est toujours connecté à son univers, ses amis, son planning, ses boîtes mails pro et perso. Tout cela pour qu’il en découle une tranquillité d’esprit ainsi qu’une rapidité d’utilisation. Car le Windows Phone 7 est, avant tout, un outil pour aider dans la vie de tous les jours.

Le WP7 doit aussi vous permettre de réaliser rapidement ce que vous DEVEZ faire, pour passer plus de temps à faire ce que vous avez ENVI de faire.

Venons-en à l’interface : Metro, qu’elle est l’origine de ce nom ? Qu’elles ont été les inspirations de ses créateurs ? On peux imaginer qu’ils se sont inspiré de ces lieux car le Windows Phone 7 est définitivement un outil conçu pour être utilisé en situation de
mobilité.

L’interface Metro s’appelle ainsi car les créateurs de cette charte se sont inspirés des panneaux indicatifs et panneaux d’affichage des gares, métros et aéroport. Ceci en s’appuyant sur les formes (simple = rectangle), les couleurs (unies, simple = par aplats) et les typographies (typographies uniques = différentes graisses).

Depuis maintenant plus d’un an et demi, je travaille sur la table Microsoft Surface. Le design d’éléments pour ce support se base sur la métaphore d’objets physiques réels, ceci pour amener les utilisateurs à comprendre visuellement ce qu’ils vont devoir effectuer comme gestuelles. Avec le Windows Phone 7 la réflexion n’est pas la même. Il faut travailler sur des métaphores numériques d’objets du quotidien. Un point est pourtant commun à toutes les interfaces : naturelles, tactile, web… Ce point c’est la compréhension des gestuelles, des actions à faire, ceci grâce aux représentations visuelles des éléments qui la compose.